Présentation de la destination

Eglise Saint-Joseph Le Havre Normandie

LE HAVRE, L’INATTENDUE

Reconstruite sous l’égide d’Auguste Perret, Le Havre, fondée en 1517 par François 1er, consacrée Patrimoine Mondial de l’Humanité en 2005 pour la qualité et la modernité de son architecture a été de tout temps en avance sur son époque. Berceau d’un impressionnisme qu’elle a vu naître, Le Havre déjà se distinguait.

Monet et son « impression soleil levant » peint sur les quais du port, lui ont ouvert les portes du panthéon de l’Art Moderne. Le Musée Malraux, de verre et d’acier, jeune quinquagénaire, peut s’enorgueillir d’ailleurs de posséder la 2ème collection de peintures impressionnistes de France après Orsay.

Mais le vent de la modernité qui souffla sur cette rive de l’estuaire à la fin du XIXème et au moment de la reconstruction, ne s’est nullement calmé. La Ville au-delà de ce périmètre classé des années 50, a permis à de grands noms de s’exprimer en toute liberté. Oscar Niemeyer, le bâtisseur de Brasilia, y a construit le Volcan, Maison de la Culture, « scène nationale », Jean Nouvel a signé les « bains des docks », complexe aquatique inspiré des thermes romains. Les Docks Vauban, anciens entrepôts de briques, de verre et de bois datant du XIXème ont pris des airs londoniens grâce au talent de Bernard Reichen, avec leurs commerces, restaurants et cinémas. Autre réussite, elle aussi primée, la transformation d’un ancien fort militaire en jardins suspendus, poumon vert de 17 hectares en hommage aux botanistes explorateurs, lesquels depuis le XVème siècle ont enrichi de leurs découvertes les jardins européens.

Métropole Maritime, Le Havre, Port de Paris, est devenue sur la façade atlantique l’adresse des croisiéristes. La Porte Océane est aussi un port de plaisance apprécié, accessible 24h/24, dont une extension en entrée de ville a été inaugurée en 2014. Elle est aussi Ville départ de la Transat Jacques Vabre (tous les deux ans), le théâtre de championnats nationaux et de régates internationales.

Station balnéaire, pavillon bleu, sa plage située à moins de huit cents mètres du centre-ville, longue de deux kilomètres, animée de terrasses, accueille en été, festivals de théâtre de rue et expositions de photos.

Le port havrais se modernise aussi à grande vitesse pour accueillir les plus grands porte-conteneurs et bénéficie d’une gouvernance commune inédite – HAROPA – avec les ports de Rouen et Paris.

D’autres réalisations ont profondément changé l’image de la ville, telles que la mise en service du tramway en 2012, qui permet de relier la ville haute à la ville basse jusqu’à la plage, la construction du stade Océane, et récemment l’Ecole Nationale Supérieure Maritime.

Le Havre, loin de renier son passé, s’affirme comme une ville de projets, une ville du XXIème siècle, touristique, culturelle, maritime, accueillante, dynamique et séduisante.